Moustique Tigre et Chikungunya

Le moustique tigre (Aedes albopictus) est un petit moustique qui mesure moins de 1 cm, reconnaissable à ses rayures noires et blanches sur le corps et les pattes. Ses ailes sont franchement noires sans tâches. Son allure est pataude est pataude et il est facile à écraser en vol.
La forte plasticité écologique du moustique tigre lui a permis une adaptation rapide dans n très large éventail d’habitats. L’espèce est adaptée à l'environnement humain et se développe préférentiellement dans des environnements péri-urbains, ainsi que dans des zones urbaines très denses. Les gîtes larvaires originels d’ Ae. albopictus étant de petits gîtes formés par des plantes retenant de l’eau (souche de bambou, broméliacées ou trous d’arbres), celui-ci a colonisé toutes sortes de récipients et réservoirs artificiels ainsi que d’éléments du bâti disponibles en milieu urbain (vases, pots, fûts, bidons, bondes, rigoles, avaloirs pluviaux, gouttières, terrasses sur plots…).

Originaire des forêts tropicales, le moustique est présent dans 80 pays aujourd’hui. Il s’implante en France depuis les années 90 et particulièrement dans le sud de la France. Il remonte le long de la Garonne jusqu’en gironde et le long du Rhône jusqu’à Lyon. 18 départements sont en vigilance rouge, 11 en orange et 52 sont sous veille sanitaire

La dangerosité du moustique vient de sa capacité à transmettre 2 virus : la dengue et le chikungunya. Ce sont 2 infections virales provoquant une fièvre élevée, des douleurs articulaires, des maux de tête et des courbatures. Le chinkungunya peut évoluer vers des formes chroniques pouvant entraîner de graves conséquences sur le confort de vie quotidien.
Les seuls traitements contre ces infections sont la prévention des piqûres de moustiques et le traitement symptomatique, c’est-à-dire la diminution de la fièvre et des douleurs. De ce fait, il est recommandé de se protéger contre les piqûres de moustiques avec des produits adaptés : vêtements amples et couvrants, produits anti-moustiques, moustiquaires,… Le ministère de la santé recommande l’usage de produits efficaces (www.sante.gouv.fr) et désapprouve les ultrasons, les huiles essentielles, …

D'après The Lancet, un vaccin a été testé sur 25 volontaires et semblerait efficace. Il reste à le tester en zone endémique pour s'assurer de son efficacité.
N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien, notamment en cas de voyage; il pourra vous conseiller les techniques les plus efficaces pour lutter contre la piqûre de moustique et donc l'infection par ces virus.

source :

Dr Xavier MOSNIER-THOUMAS