Journée mondiale sans tabac : 31 mai 2016

L’Organisation Mondiale de la santé (OMS) incite les gouvernements à lutter contre la consommation de tabac. Et c’est notamment à travers cette journée que nous mettons en lumière cette addiction si dangereuse pour la santé

Les dangers du tabac

4000 composés sont inhalés puis recrachés par la fumée de votre cigare ou votre cigarette. Ce n’est pas la consommation de tabac qui est dangereuse, mais celle de le fumer. Le tabac (la plante), avec son actif la nicotine est responsable de l’augmentation de la pression sanguine, de l’élévation du rythme cardiaque et de la consommation d’oxygène. En soi rien de bien méchant, mais c’est sans compter sur le fait qu’elle créé de la dépendance. La combustion, ainsi que les additifs nécessaires à la bonne consumation de la cigarette, qui en font le danger. Parmi les composés inhalés, on retrouve de l’arsenic, du mercure, du plomb, et tant d’autres toxiques ou cancérigènes !

Des solutions pour arrêter de fumer

Il existe des solutions médicales reconnues pour arrêter de fumer avec des médicaments doublés d’un suivi par des spécialistes : comprimés de Zyban® ou de Champix®, uniquement sur prescription, ou substituts nicotiniques sous forme de patchs, de pastilles, de lyophilisats, de gommes ou de sprays. Ces méthodes ont des taux de réussite de plus de 75% à 3 mois.

Il y a d’autres alternatives, comme l’hypnothérapie ou l’acupuncture, qui ont su montrer une efficacité variable. Et surtout l’avènement de la e-cigarette, substitut nicotinique créant le buzz et de nouvelles manières de consommer la nicotine. Le premier abord médical a été très mitigé, arguant que l’e-cigarette était une porte d’entrée dans la consommation de tabac. Ensuite, la consommation de ce liquide entrainerait peut-être un risque cancérigène. Mais aujourd’hui, quelques études commencent à arriver, montrant finalement que très peu de consommateurs passe à la consommation de tabac et qu’il permettrait de réduire la consommation de certains fumeurs. Par contre, aucune étude ne montre un intérêt de l’e-cigarette dans l’arrêt du tabac aujourd’hui. Mais c’est un sujet qu’il faut suivre !

Quelle que soit la méthode pour arrêter de fumer, vous pouvez vous faire accompagner par un professionnel de santé, notamment grâce à http://www.tabac-info-service.fr/ avec la possiblité d’être suivi par un tabacologue. Votre médecin généraliste, votre pharmacien et bien sûr un tabacologue pourront vous aider à entamer cette démarche. Contactez lez !

Dr Xavier MOSNIER-THOUMAS